Les Acadiennes ne seraient pas harcelables

« La vague de dénonciations de personnalités accusées d’inconduite sexuelle n’a pas atteint, pour l’instant du moins, l’Acadie. Pourquoi ? Est-ce que les femmes y sont plus respectées? »*

Lorsque Radio-Canada Acadie a mis de ses ressources pour produire cette manchette la semaine dernière, j’ai cru qu’on avait enfin un site de journalisme d’ironie. Tsé, parce que de mon expérience, les Acadiens surtout les Acadiennes savent ironiser.

Non. Radio-Canada « Acadie » pose vraiment la question. Pourquoi on n’a pas des victimes dénonçant des harceleurs ?

Ont-ils mal interprété le mot clic #moiaussi ?

#Nousaussionveutdesvictimes&desagresseursvedettes

#Misère

Depuis le temps que les Acadiennes quittent leur emploi à la shop ou comme servante, gérante, caissière, infirmière, directrice. Depuis le temps que certaines belles folles se plaignent à la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick. Depuis le temps que certaines optimistes envoient des lettres aux quartiers généraux et aux ressources humaines de leur employeur, sans résultat si ce n’est pas de perdre leur emploi. Depuis le temps que des Acadiennes se font frôlées, insultées, agressées, violées afin de participer au marché du travail, ne pas perdre leur loyer, ne pas perdre leurs enfants.

Depuis le temps que tout ça se passe, qui aurait pensé qu’il suffisait que l’agresseur soit important pour que ça intéresse ? Qui aurait pensé que les médias acadiens s’intéresseraient au sujet si seulement on était agressé par des vedettes ?

Entre-temps la Commission des « droits » se fière que le nombre de plaintes pour harcèlement sexuel ne fait que diminuer – il faut 2 ans pour une « résolution » d’une plainte -, les services de police de la province mettent à l’oubli bien des plaintes d’agression sexuelle sans qu’on s’en préoccupe.

Mais oui, pourquoi si peu de dénonciations.

#Misère noire

Si au moins on n’était agressée que par des vedettes.

__

* http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/Le-reveil-Nouveau-Brunswick/segments/entrevue/49811/inconduite-sexuelle-acadie-denonciations-forum-nouveau-brunswick?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

** Le club Rotary Resurgo de Dieppe propose le 12 décembre une discussion «  #MoiAussi Moncton pourquoi restons-nous silencieux? »  https://www.facebook.com/events/1944938485829638

Advertisements

3 Commentaires

  1. Jeanne d'Arc Gaudet

    Tout à fait! Rosella. De plus comment expliquer que le taux de violence faite aux femmes au NB est parmi le plus élevé des provinces et territoires le plus or, comment oser croire que les femmes de cette province y incluses, les Acadiennes ne sont ni victimes d’agression sexuelle ni
    d’harcelement sexuel ou d’inceste . Plusieurs facteurs y contribuent dont l’omerta, la peur, le fait de vivre dans des petites communautés où tout le monde se connaît, sexisme plus toléré ici qu’ailleurs, autrement dit, les obstacles sont tellement

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s