En 2016, il y aura 4 saisons

Si je devais deviner ce qui va se passer en 2016, je dirais que :

L’opposition ne va pas aimer même une seule idée d’aucun discours du trône. Les médias jugeront que c’est quand même une nouvelle.

Nombre de gens vont faire des choses, même crapuleuses, parce qu’ils aiment dieu, sans se soucier si c’est un amour partagé.

On va continuer de parler de groupes ‘générationnels’ – Génération X, Y, WTF – comme des générations distinctes définies par les décennies, commençant à l’année 0 de chaque décennie, tsé c’est comme l’astrologie qui détermine ton tempérament. Le fait que les divisions de classe, de sexe, de race etc sont plus importantes que ‘ta décennie’ ne nuira pas à ce discours populaire.  Des personnes qui se réclament d’un de ces groupes générationnels vont se plaindre, sans hésitation aucune, que parce qu’elles sont nées sous ces mauvaises étoiles, elles sont sous-appréciées/ écoeurées /victimes…

Stephen Harper va mettre fin à la période d’appel d’offres et va accepter un poste de directeur d’une entreprise privée.

Plusieurs vont condamner le potentiel faible du Nouveau-Brunswick mais aucun ne blâmera les intérêts Irving et sa tutelle de notre économie et notre politique, et surtout pas sa mainforte empêchant un vrai journalisme écrit anglophone.

Des individues atteindront des niveaux jamais atteints par une femme et elles vont rentrer l’échelle et fermer la porte derrière elles. Questionnées, elles diront n’avoir jamais vu cet oiseau mythique de la ‘discrimination’ personnellement, mais, comprenez-vous, elles sont spéciales.

L’élection présidentielle des États-Unis va surprendre par sa prévisibilité quant aux inanités dites et faites, et par la non-prévisibilité des résultats de l’élection.

Les Micmacs et les Malécites du Nouveau-Brunswick bénéficieront très peu de l’attention potentiellement accrue donnée aux autochtones du Canada suite à la Commission sur la vérité et la réconciliation et la commission d’enquête sur la disparition et l’assassinat de femmes autochtones.

Nombre de nous allons réaliser qu’il y a des gens de notre entourage qui sont perdus de façon irrécupérable à la réalité irréelle – des médias sociaux et de l’industrie des célébrités –, qu’ils ne peuvent plus parler comme du monde, et que c’est ça qu’est ça.

Notre apathie sera notre ennemi.

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s