Pis notre droit au blasphème, bordel ?

Quelle tristesse, cette semaine. D’abord, l’assassinat des travaillants de la revue Charlie Hebdo – non mais quelle tristesse. Les Charlie Hebdo du monde sont des hymnes à la vie. Charlie sévit contre les idées et les systèmes qui s’en prennent à l’humain. Et on les tue ! Parce qu’ils sont vulgaires. C’est comme tuer quelqu’un parce qu’il est laid.

Ensuite, quelques jours plus tard, on entend des commentaires – rares mais si surprenants et si triste à entendre – de personnes, même d’ordinaire sympathiques, disant que, en fin de compte, Charlie Hebdo cherchait le trouble, qu’il provoquait. Tsé comme on dit, as-tu vu comment courte était la jupe de la victime. Il y en a même pour suggérer que c’était une publication raciste. Il faut ne pas avoir besoin de savoir avant de parler pour dire ça. Ce qui m’attriste est que des gens biens puissent se tromper si bêtement. Moins bête que méchant, comme disent des personnages de Charlie Hebdo. « Nous nous moquons de nous, des politiques, des religions, c’est un état d’esprit », dit Richard Malka, un des associés de la revue.

Je voudrais dire à ces gens : Donc quand Yvon Deschamps parlait des juifs, vous pensiez qu’il est raciste? Pis son monologue ‘J’haïs les bébés’ – il cherchait le trouble ? Qui veut vivre dans un monde où on peut pas se moquer de tout? La vraie morale se moque de la morale (Blaise Pascal).

Notre droit au blasphème sera important à notre survie. On doit le protéger contre tout. Parce que as-tu vu ce à quoi on a à faire face, nous, petits gens – les religions, les religieux, les idéologies, les forces organisées, les cons.

Comment ne pas reconnaître que les caricatures de dieu qui pleure parce que c’est dur dur d’être aimé par des cons, ou du bébé Jésus qui nous dit Merde!, ce sont des cadeaux à nous, petits gens. L’usage abusif des dieux, ce sont les intégristes qui le font, pas les Charlie Hebdo. Comme l’a dit le Pape depuis le massacre, lui qui est aussi fréquemment une cible de la revue, l’intégrisme élimine non pas seulement des humains, mais aussi le dieu même puisque dieu ne devient qu’un prétexte idéologique.

Également triste, la réalisation que cette violence ne va pas arrêter bientôt. Les religieux ne savent pas plus que moi comment éviter la mauvaise appropriation – l’instrumentalisation – des dieux, des religions. Comme dit Abdennour Bidar, philosophe spécialiste des évolutions contemporaines de l’islam, «La religion peut être le cœur de réacteur d’une civilisation humaine… L’avenir de l’humanité passera demain non pas seulement par la résolution de la crise financière, mais de façon bien plus essentielle par la résolution de la crise spirituelle sans précédent que traverse notre humanité tout entière. »* Et comme dit Bernard Richard dans l’Acadie Nouvelle de ce matin, « Je rêve du jour où les religions, les croyances, les idéologies, les politiques ou peut-être l’absence de celles-ci produiront un monde meilleur. »

Triste aussi, ce qu’on a voulu faire du « scandale » de l’annonce pour des armes dans l’Acadie Nouvelle du jour de la nouvelle des assassinats à Charlie Hebdo. Le seul temps que je me suis scandalisée, c’est à voir pourquoi les gens en voulaient au journal : Parce que « ce n’était pas le moment ». Parce qu’il aurait fallu attendre quelques jours. Hein ?? Je conclus qu’on revendiquait un simili de civilité,… et ne parlons pas de civilisation. L’Acadie Nouvelle s’en est bien sorti, mais misère.

Enfin, ceux qui, comme CBC, n’ont pas reproduit les pages unes de Charlie Hebdo – une partie pertinente de la nouvelle -, parce que, ont-ils dit, s’ils ne le faisaient pas avant le massacre, ils ne vont pas le faire après. Eh ben. Pourquoi cela me met en tête ces gens qui n’interviennent pas quand ils sont témoins d’intimidation ou de violence, parce qu’ils ont une politique de ne pas intervenir ? Pour respecter la sensibilité de certains de son auditoire, nous ont-il également dit. Donc les nouvelles que je vais consommer ne seront que ce que les religieux permettent? Misère. Laissons, je vais me calmer en m’amusant à penser à ce que serait la caricature Charlie pour ce genre de peureux.

* http://quebec.huffingtonpost.ca/abdennour-bidar/lettre-au-monde-musulman_b_5991640.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s