Chu trop vieille pour ça

Il est commun que – avec l’âge et surtout à l’heure de la retraite – les gens aient des listes de choses qu’ils espèrent faire avant de mourir. Ça m’a toujours semblé exiger de trop penser de l’avant.

Pourtant je réalise que j’ai une liste de choses que je ne veux plus jamais faire, jamais. Du genre « Pour l’amour, sais-tu combien peu d’années j’ai de reste sur la terre – j’ai pas le temps pour ça ».

Donc j’ai une liste. En commençant avec les mariages et les funérailles. Les mariages où on est comme des figurants payants. Les funérailles qui ne sont que rituel qui ne baume pas le cœur.

Les entrepreneurs qui se prennent pour une race supérieure. Les gens qui n’ont qu’insulte pour fonctionnaires et politiciens. Les vendeux au téléphone.

Les gens qui s’enroulent dans le drapeau d’un mouvement pour faire du profit. Les gens qui s’enroulent dans le drapeau d’un mouvement pour le ralentir.

Le réseautage organisé, pu jamais. La rédaction en comité, pu capable. Les organismes de charité qui se présentent comme des solutions, je dénonce. Les collectes de fond pour des services de base, j’accuse.

Plus je vieillis, plus je suis immature, intolérante ? Peut-être, mais ma tension artérielle s’en trouve bien. Faut juste pas devenir si contrairie qu’on sort pu, comme on dit.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s